La poésie n’a jamais le dernier mot. Le premier toujours…


This is a long post but it is a very good one, please give them a few moments of your time, I believe that most people who read this will also enjoy it.

Les Belles Sources

Yannis Ritsos

La poésie n’a jamais le dernier mot.
Le premier, toujours.
Yannis Ritsos (1909-1990) sous le soleil de Grèce.

“1973, les tanks – 2013, les banques » […]. La poésie de Yannis Ritsos est « une poésie de contrebande (qui) invite à prendre le maquis de la pensée […] Ainsi chevillée au corps, la poésie est un acte de résistance, une vie dans la vie, un geste de liberté qui s’oppose à toutes les formes d’aliénation subies par le poète.” Bruno Doucet

Pour Yannis Ritsos Grécité « Romiosini » en grec, signifie le chant de la souffrance des Grecs, celui de leur Résistance, et Grécité est ce long poème écrit à Athènes entre 1945 et 1947 après la chute de la dictature de Metaxas en 1941. « Ne pleure pas sur la Grèce disait Ritsos, quand on croit qu’elle va fléchir, le couteau contre l’os et la corde au cou. La voici…

View original post 4,099 more words

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s